top of page

Les massages proposés

 

Le massage SHANTALA

 

Le massage que l’on appelle communément « Shantala » est en fait un massage ayurvédique.

Pour la petit histoire (et la culture), Shantala est en fait le nom d’une jeune femme que Frédérick Leboyer a rencontré lors d’un voyage, et qui massait ses enfants. Subjugué par la sérénité de cette femme, par la beauté des gestes, F.Leboyer la photographia , en fit un magnifique livre (« Shantala, un art traditionnel Le Massage de Enfants »).

Mais revenons au massage « Shantala ». Dans l’Ayurvéda, médecine traditionnelle indienne, le massage est considéré comme une pratique nécessaire, donnée quotidiennement. Il est aussi important de masser que de nourrir le bébé ou de lui donner son bain quotidien.

 C’est un art traditionnel qui se transmet de mère en fille, afin d’aider son enfant à accepter le monde et à le faire sourire à la vie.

Au-delà des bienfaits physiques (que je développerai dans un prochain article), le massage Ayurvédique est « un acte d’amour et d’attention qui va, à travers le toucher, nourrir le corps, les sens et l’âme à tous les âges de la vie ».

 

 

Vous massez votre bébé

L’apprentissage de ce massage se fait sur 3 séances ; souvent, l’instructrice masse le bébé lors de la 1erre séance.

Personnellement, je préfère ne pas masser le bébé mais « enseigner » sur un poupon et laisser au parent le soin de pratiquer le massage sur son enfant, dès la 1ere séance et ce pour 2 raisons :

  1. C’est en pratiquant que l’on retient, et plus on pratique, plus on peut se détacher de la technique pure pour aller vers l’enrichissement d’une relation, vers le plaisir à être ensemble

  2. Et justement, au-delà de la technique certes importante, c’est l’interaction, la relation qui est au cœur de ces massages. C’est ce langage au-delà des mots qui passe par le toucher, le regard, une connaissance réciproque profonde.

 

Du plaisir avec votre bébé

 

De plus, en fonction de l’âge du bébé principalement, je ne propose pas toujours l’ensemble de la technique dès la première séance. Nous y allons progressivement, au rythme du bébé.

En effet, pour qu’un massage soit pertinent, source de plaisir et de bien être pour celui qui donne et celui qui reçoit, il faut que les 2 partenaires et essentiellement le bébé soit disponible. Or , un bébé qui est fatigué, qui a faim, qui a mal n’est pas disponible à ce type d’interaction, de relation et d’expérimentation. Et en parlant d’expérimentation, le massage pour le bébé n’est pas uniquement source de détente ; certes il apporte bien être, apaisement, mais il est aussi « fatigant » car en le massant vous l’accompagner dans l’intégration d’informations sensorielles qu’il ne connait pas. Il lui faut les sentir, les intégrer, les percevoir, les mémoriser. C’est tout un travail !!!!

Aussi , je propose 3 séances, au coirs desquelles seront progressivement touchées , massées les différentes parties du corps, avec , à chaque séance, une reprise des mouvements appris et réalisés la séance précédente.

J’ajoute à cette séance, des mouvements de « gym pour bébé «  et d’autres mouvements qui sont intégrés dans les massages indiens mais non appris généralement .

Je fournis également un petit récapitulatif en images à la fin de chaque séance pour aider à la mémorisation.
L’objectif est que chaque parent puisse en fonction du temps et de l’envie proposer des temps de massage régulier à son enfant.

Et souvenez-vous, le massage libère de l’ocytocine(hormone du bien être)  dans le corps chez la personne massée mais aussi chez la personne qui masse

shantala.jpg
bottom of page