top of page
  • Touch'Eveil

Pourquoi masser son bébé ?

Dernière mise à jour : 28 oct. 2023


Masser, c’est toucher. Or, dans notre culture judéo chrétienne, le corps est devenu un objet suspicieux, et le toucher (bienveillant) une chose à proscrire.

Et pourtant !!!!

Le docteur Ashley Montagu, célèbre anthropologue a démontré que « les humains ne peuvent survivre sans le toucher, c’est un besoin fondamental ». Le toucher est le premier sens à se développer in utéro, et le dernier à s’éteindre avant notre mort. La peau est le plus grand organe et la première et plus importante connexion de l’être humain avec son environnement.

Et pourtant !!!!...

Le toucher in Utero

In utéro, le bébé est contenu, enveloppé par le liquide amniotique. Ce liquide lui

permet de percevoir les limites de son corps, mais aussi de faire l’expérience sensorielle de sa charpente grâce aux vibrations données par les sons (voix / cœur). Relayés par le liquide ; ces vibrations deviennent des « percussions osseuses » et permettent de sentir et percevoir l’ossature, le squelette.

In utéro, le bébé va, au grès des mouvements de sa mère être balloté. Ces mouvements vont activer une structure que nous possédons dans l’oreille interne et qui nous permet de percevoir et connaitre la position de notre corps dans l’espace et qui intervient dans l’équilibre

Le bébé, vous le savez, a des mouvements quelque peu désordonnés et qui partent vers l’extérieur. On parle d’hyper extension. In utéro, les parois utérines donnent ces limites et permettent au bébé de se recentrer

Parents et Bébé : Des repères à trouver

Et une fois à l’air libre ????Le nouveau-né perd tous ces repères, toutes ces aides. Il doit tout reconstruire en étant démuni tant au niveau moteur que sensoriel (la vue n’est pas efficiente, les odeurs non reconnues, les bruits amplifiés.

Le nouveau-né a un besoin vital de l’adulte tant pour se nourrir que pour se construire et comprendre ce qui l’entoure, pour apprendre à maitriser son corps, ses émotions.

Les recherches en neuro sciences ont fait prendre conscience de tout cela. Et c’est sans doute pour cela que les bébés sont enfin pris dans les bras aussi souvent qu’il est nécessaire sans que les parents soient culpabilisés, sans qu’une bonne âme les menace de rendre leur enfant « capricieux ». C’est pour cela également que les écharpes de portage et les porte bébé sont de plus en plus utilisés. Tout cela pour le plus grand bien du bébé…et des parents !!!!

Le massage du bébé par sa maman et/ ou son papa s’inscrit dans ce nouveau regard occidental qui prend en compte le besoin réciproque de toucher, de rencontres entre les parents et ce bébé, qui prend en compte le besoin fondamental, vital du toucher nourrissant pour se construire et accompagner l’enfant dans sa maturation neurologique, psychique, affective et motrice

Dans cet article, je n’ai pas volontairement détaillé les bienfaits du massage bébé. En effet, je trouvais important de parler du nourrisson, de l’importance du toucher, du portage, du contact.


Si vous désirez en savoir plus sur les bienfaits, rendez-vous dans mon prochain article !

Si vous désirez en savoir plus sur l’importance du toucher, je vous invite à lire :

« La peau et le toucher, un premier langage » de A. MONTAGU

« Points forts de la naissance à 3 ans Tome 1 » T. Berry BRAZELTON



75 vues0 commentaire

Comments


bottom of page